Menu Fermer

04

CONTRIBUTIONS

SAMI TCHAK

ECRIVAIN

Sami Tchak, pseudonyme de Sadamba TCHA-KOURA, écrivain, est né au Togo en 1960. Après une licence de philosophie dans son pays et trois ans d’enseignement dans un lycée, il s’installe en France en 1986 où il obtient un doctorat de sociologie soutenue en 1993 à La Sorbonne V. Il découvrit ensuite l’Amérique latine à partir de Cuba en 1996 et publia quelques romans dont les personnages et les lieux évoquent cette partie du monde : Hermina (2003, Gallimard), Le paradis des Chiots (2006, Mercure de France), Filles de Mexico (2008, Mercure de France). Al Capone le Malien, (2011, Mercure de France) se passe en revanche en Guinée, au Mali et surtout au Cameroun. En 2013, il a publié, aux éditions ODEM de Libreville (Gabon), L’ethnologue et le sage, un roman qui se passe dans un petit village du Togo. Son livre, La couleur de l’écrivain, mélange de réflexions, de nouvelles et de récits de voyage autour du thème de l’écriture, est sorti en 2014 aux éditions La Cheminante. L’auteur a obtenu le grand prix littéraire d’Afrique noire pour son roman La fête des masques (Gallimard, 2004), le prix William Sassine pour sa nouvelle « Vous avez l’heure ? », le prix Kourouma pour son roman Le paradis des chiots, et le prix Ahmed Baba pour L’ethnologue et le sage. Outre d’autres romans, dont Place des Fêtes et Hermina (Gallimard, 2001 et 2003), Femme infidèle (NEA, 1988), il a publié des essais aux Éditions l’Harmattan, notamment La sexualité féminine en Afrique, 1999 et Formation d’une élite paysanne au Burkina Faso, 1995.

CONSTANZA AGUIRRE

ARTISTE PEINTRE 

Née à Bogotá (Colombie) en 1960.
Diplômée du School of the Museum of fine Arts de Boston aux états unis, vit en France depuis 1986 et a participé à plusieurs mouvements de plasticiens regroupés à l’Usine éphémère et à La base…elle est lauréate du prix de Vitry en 1986.
Depuis 2009 membre active et administratrice en charge de la direction artistique du Laboratoire International Pour L’Habitat Populaire LIHP.
Son parcours artistique est marqué par ses racines colombiennes en particulier dans ce qu’elles traduisent de la relation à l’histoire qu’entretien son pays (rapport à la violence endémique, rapport à l’oubli, …). Cette double matrice (Colombie-France) a déterminé la singularité et la complexité de son travail.
Il faut souligner aussi deux orientations de son travail :
D’abord, l’importance dans sa démarche, d’engager et développer des collaborations avec d’autres artistes. Avec l’écrivain Togolais Sami Tchak et l’écrivain Malgache Raharimanana, le musicien Algérien Nouredine Boutella et le photographe Pierre Trovel (France) entre autres.
La seconde orientation, cherche à approfondir et élargir ce travail d’échanges et de confrontations, dans travail d’animation et de production avec différents publics ; étudiants, lycéens, élèves d’écoles primaires et « jeunes » en insertion sociale et professionnelle.
Ces activités ont en commun de chercher à associer des personnes, souvent peu à l’aise dans les lieux institutionnels de présentation des œuvres d’art, à des activités de création ; cela, en travaillant avec eux, sur pièce et sur place.
L’ambition générale étant de contribuer à intégrer la création à la formation : en soulignant la place de la création comme moyen d’expression et comme outil de compréhension.

PIERRE TROVEL

PHOTOGRAPHE 

Pierre TROVEL débute sa carrière à l’orée des années 1960 au sein des services des correspondants de l’Humanité. Ce service regroupait des rédacteurs des photographes bénévoles qui transmettaient au journal des informations locales.
Il poursuit sa carrière comme photographe professionnel à la mairie de Saint-Denis (1967-1975). Au cours de cette période, il réalise de nombreux reportages offrant un éclairage riche et original sur la vie institutionnelle, ainsi que sur l‘actualité culturelle, sociale et politique locale.
En 1975, il intègre la rédaction du journal l’Humanité, pour laquelle il travaille jusqu’à sa retraite en 2010. Durant 35 ans, Pierre TROVEL couvre l’actualité locale, nationale ou internationale pour le quotidien. Sa qualité de reporter-photographe pour un quotidien militant lui permet de photographier les usines de l’intérieur durant les grèves et les occupations, et de saisir des moments de la vie militante : vente de journaux et distribution de tracts au petit matin, prise de parole des délégués syndicaux, défilés, moments de convivialité…ses reportages sont autant d’occasions de saisir des ambiances, des paysages, des lieux de vie, glissant de la commande professionnelle à la photographie artistique personnelle.
En janvier 2015, Pierre TROVEL confie des archives photographiques aux archives départementales de la Seine-Saint-Denis. Il dépose 382 000 images, argentiques (165 000 vues) et numériques natives (217 000 images), couvrant la période 1960-2014. Il travaille actuellement au recollement de son fonds.
Les archives départementales ont numérisé 12 000 images de ce fonds dont un inventaire est en cours de finalisation. 2000 photographies conservées dans le fonds de l’Humanité sont consultables sur le site internet des archives départementales, archives.seinesaintdenis.fr.

PHILIPPE VALEMBOIS

MUSICI 

Le travail de Philippe Valembois repose sur la quête d’un langage nouveau qui puise d’un vocabulaire inouï.
Confluences de combinaisons aux complexités insoupçonnées, extension de la perception timbrale, la démarche du compositeur ne se fige pourtant pas sur le phénomène du savant, mais revendique l’exploration comme seul crédo acceptable du créateur.
De cet axe désaxé, de ce chaotique tremblement d’une terre sonore, Philippe Valembois a fait naitre non pas une musique, mais SA musique. Dès le premier tremblement des écoutes, dès la première vibration des tympans, sa veine est reconnaissable, tel un ADN musical.
N’était-ce pas simplement la définition du rare, de l’utilité de l’artiste dans un monde où tout semble se cloner ?
BRUNO LETORT, compositeur et producteur de l’émission Tapage Nocturne sur France Musique.

ADRESSE

France:
25 Rue Jean Jaurès, 93200 Saint-Denis

Amérique Latine:
Torre Este de Parque Central, Piso 19, A.P. 1010, Caracas-Venezuela

CONTACT

+33 (0)1 42438090 / contact@lihp.info